Nous recherchons une famille pour un enfant et non un enfant pour une famille

Pour tous les candidats à l’adoption, il est demandé de nous adresser par courrier postal :

    * Une lettre de motivation

* Une copie de l’agrément et de la notice
* Une copie des enquêtes psychologique et sociale

* Une photo d’identité de chacun
* Une enveloppe timbrée pour la réponse

  • Ces documents sont examinés par la commission d’adoption de notre association qui va retenir ou non la candidature au regard des critères haïtiens.
  • En cas d’avis favorable, il sera adressé un questionnaire à compléter et à retourner, accompagné des tarifs de procédure en cours.
  • Après retour et étude du questionnaire, la commission d’adoption décidera ou non de retenir cette candidature :
    • En cas de refus, envoi un courrier l’argumentant.
    • En cas d’acceptation, convocation à un entretien avec des membres de la commission  d’adoption dans un délai non défini.
  • 1er entretien : il a pour objectif de faire plus ample connaissance avec la famille et d’échanger sur son projet d’adoption d’un enfant Haïtien. Nous présentons également notre association, ses activités ainsi que l’actualité de l’adoption en Haïti.
    A l’issue de cet entretien, deux éventualités :
    • la commission d’adoption refuse la  candidature : un courrier motivé est alors adressé.
    • la commission décide de l’inscription  sur une liste d’attente de parents postulants à l’adoption d’un enfant Haïtien.
    • Un courrier de confirmation est alors envoyé.
    Les délais peuvent être relativement longs avant que la candidature ne soit en tête de liste.
  • 2ème entretien : il a pour objectif de confirmer, finaliser le projet, d’évaluer son évolution quant au profil de l’enfant demandé
    • A l’issue de cet entretien, deux éventualités :
    • la commission d’adoption décide d’annuler la candidature au regard d’éléments nouveaux défavorables : un courrier motivé sera envoyé.
    • la commission décide de confirmer la candidature : un courrier sera envoyé  et cette candidature  sera mise  sur la  liste d’attente définitive.
    •  Le moment venu, un dossier sera à constituer le plus rapidement possible.

 

  • Constitution du dossier d’adoption : les instructions nécessaires sont fournies et bien sûr nous restons à la disposition de la famille pour l’accompagner dans cette démarche.

   Une convention d’accompagnement sera adressée en deux exemplaires dont un à nous retourner daté et paraphé.

  • Après réception et vérification, le dossier d’adoption (original + photocopies) est transmis à notre  correspondante chargée des procédures en Haïti.
  • Une proposition d’apparentement est faite par l’IBESR (Institut du Bien-Etre Social et de Recherches) et sera transmise à la famille postulante qui devra confirmer par écrit et par retour de courrier cette proposition ainsi que les dates de voyage pour la période de socialisation (15 jours).
  • Nous vous tenons informés de l’évolution du dossier  au fur et à mesure de son avancement :

* Dossier sorti de l’IBESR

* Jugement d’adoption

* Demande de passeport

* Demande de visa déposée à l’ambassade de France en Haïti

Une fois le visa accordé,  prévoir le voyage pour aller chercher l’enfant.

De façon exceptionnelle, possibilité de mandater un membre de notre association pour l’accompagnement de celui-ci. Une procuration  sera demandée.

    Une copie du dossier original concernant l’adoption devra nous être remise quelques  jours après l’arrivée de l’enfant en France, afin de l’archiver.
  • Dès son arrivée, l’enfant sera à déclarer auprès des divers organismes sociaux : sécurité sociale, allocations familiales, mutuelle…Une attestation de placement est adressée par l’association pour faciliter ces démarches.
  • L’adoption en Haïti est une adoption plénière, suite à la ratification de la Convention de La Haye. Il suffira de demander une transcription au Service Central d’état civil de Nantes.
  • Suivi post-adoption : des visites OBLIGATOIRES de suivi de l’enfant seront effectuées par l’association.
    Ces rapports seront envoyés aux services de l’aide sociale à l’enfance de votre département et en Haïti pendant deux ans à compter de l’arrivée de l’enfant – un rapport dans les six premiers mois, puis après un an et le 3ème avant l’échéance des deux ans.
    Au-delà des deux ans, la famille est dans l’obligation de fournir chaque année un rapport de suivi post-adoption et cela pendant huit ans. Ces rapports seront à fournir à notre association, qui les enverra en Haïti.
    Une rencontre est organisée chaque année à Renazé pour permettre à tous les enfants et leurs parents de se retrouver. Les familles sur liste d’attente et celles en cours de procédure sont elles aussi conviées. C’est toujours le week-end de Pentecôte.